AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (r. alexia) we were young, i was stupid but you were there.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: (r. alexia) we were young, i was stupid but you were there.   Sam 22 Déc - 3:20:30

There's a girl in the mirror, I wonder who she is. Sometimes I think I know her. Sometimes I really wish I did.


A few years ago in Cairns ▬ Elle poussa un cri. Un cri de libération. Il n'y avait pour elle aucune meilleure sensation que celle de se sentir libre. Cette impression d'avoir des ailes, que tout est possible, que le monde vous appartient et que plus rien n'a vraiment d'importance. C'est debout sur le un muret, le pas chancelant et une bouteille de vodka dans la mains qu'elle venait de trouver cette sensation. On ne s'attend pas vraiment à ce qu'une gamine de 15 ans ait un tel comportement et pourtant. Elle n'a pas eu de mal à trouver la bouteille de vodka, il lui a suffit de la subtiliser à son père. Les conséquences pour elle en seraient douloureuse, elle le savait, mais elle l'avait prise tout de même. Parce que le plaisir de l'évasion valait bien quelques coups. Elle poussa de nouveau un cri. La plage était déserte à cette heure et puis, elle se fichait si quelqu'un la voyait et la prenait pour une folle. Elle l'était peut-être de toutes façons. Espérer que son père ne verrait pas qu'il manquait une bouteille d'alcool c'était comme espérer que le père noël existait. Elle porta la bouteille à ses lèvres pour en boire une longue gorgée. C'est un regard fatigué qu'elle posa ensuite sur Alexia. Une fois n'étant pas coutume, elle avait encore réussit à traîner son amie avec elle. Peut-être que pour beaucoup, cela ne voulait rien dire, mais pour Elizabeth, ça comptait vraiment. Savoir qu'il y avait quelqu'un dans son entourage sur qui elle pouvait compter, même dans ses moments les plus sombres, c'était une vrai bénédiction. Elle n'était peut-être pas vraiment en mesure de s'en rendre compte là, sur le muret qui séparait la plage de la rue, une bouteille de vodka à la main et de l'alcool circulant déjà dans ses veines. Elle passa sa main libre dans ses cheveux, un sourire sur ses lèvres. Tout ce qu'elle voulait, c'était avoir la sensation d'être libre, du moins pour quelques heures. Elle voulait oublier la triste réalité de sa vie. Elle voulait arrêter de jouer les petites filles trop sérieuse. Elle voulait oublier qu'elle avait le linge à laver et repasser. Elle voulait oublier qu'elle devait préparer le repas. Et malgré tout, elle se sentait quelque peu coupable. Coupable de laisser Joshua seul à la maison, mais elle en avait besoin. Rien que quelques heures. Elle passa de nouveau une main dans ses cheveux, alors qu'elle se mis sur une seule jambe. Son équilibre était très précaire et elle manqua certainement de tomber une ou deux fois. Mais soit un ange veillait sur elle, soit elle avait juste beaucoup de chance, car elle réussit chaque fois à éviter le pire. Elle soupira de nouveau, ne prononçant aucun mot. Elle n'était pas spécialement connue pour être bavarde, une des séquelles de son éducation. Parler dérangeait trop souvent son père. S'est dans un nouveau soupir qu'elle fini par s'asseoir sur le muret, posant la bouteille à côté d'elle. Elle sortit un paquet de cigarette de sa poche. Ça, elle se l'était achetée toute seule, ou plutôt, elle avait envoyé un de ses amis un peu plus vieux. Elle l'alluma et prit une longue bouffée. La nicotine avait pour effet de la détendre et ça, c'était quelque chose qui n'était pas négligeable pour elle. Elle tendit le paquet en direction de son amie. « T'en veux une ? ». Elle savait que certains pensaient qu'elle avait une mauvaise influence sur Lexie. Elle ne voyait pas vraiment les choses de cette manière. Elle n'avait jamais forcé Lexie à quoi que cela soit. Elle l'entraînait dans ses conneries oui, mais elle ne lui mettait pas non plus une arme sur la tempe. Elle lui proposait, insistait parfois un peu, mais si Lexie décidait que c'était non, elle acceptait toujours, sans rien dire. Elle porta sa cigarette à sa bouche une nouvelle fois, inspirant la fumée toxique, sans vraiment penser au fait que cela la tuerait à petit feu. « Tu as entendu parler de ce type qui a sauté du haut de la falaise, droit dans la mer? ». Une histoire qu'elle avait lu dans les journaux quelques jours plus tôt. Une histoire qui l'avait fascinée. Il ne devait rien avoir de plus libérateur que de faire un tel saut. Elle s'était bien gardée de parler de la partie où l'homme était maintenant dans le coma. « On devrait essayer! ». Et c'est le regard des plus déterminé qu'elle se leva alors du muret. Oubliant sa bouteille de vodka, oubliant tout le reste. Elle voulait sauter du haut d'une falaise, juste pour voir.
Revenir en haut Aller en bas


AGE : 25 MÉTIERS/ÉTUDES : Je suis co-propriétaire et gérante du Vintage Shopping Store COTÉ COEUR : Happy in love ATTIRANCE : Je n'ai de yeux que pour Alec ♥ CÉLÉBRITÉ : La sublime Nina Dobrev PSEUDO : _L.A*city (Chéra / Cha-) © COPYRIGHT : ava: psychosee / gif:tumblr est mon meilleur ami LETTRES ENVOYEES : 708 DATE D'INSCRIPTION : 04/12/2012
I Wish I was a bird
MessageSujet: Re: (r. alexia) we were young, i was stupid but you were there.   Sam 22 Déc - 4:18:23

L’adolescence ou l’âge où l’on ne réfléchit pas avant d’agir, où c’est tellement marrant de faire tout ce qu’on a pas le droit de faire comme sortir à une heure improbable alors que tout le reste de la ville est endormi.

Sur la plage Australienne de Cairns, deux jeunes filles se baladaient au lieu de dormir comme le ferait les gens normaux, mais elles n’étaient certainement pas normales ces jeunes filles. Être normale c’est tellement simple, c’est tellement dépassé. Elles étaient jeunes et voulaient profiter de leur vie tant qu’elles le pouvaient encore. Des cris se faisaient entendre au loin mais personne ne réagissait, personne n’était là et même si il y avait quelqu’un dans les rues de Palm Cove qu’est ce que cela allait bien pouvoir changer, nous sommes dans un pays libre, chacun fait ce qu’il veut où il veut quand il veut et ça Liz’ l’avait bien compris. Bien que réticente au début Lexie se laissa quand même entrainer par son amie dans des aventures toujours plus intéressantes les unes que les autres. Ce jour-là c’était la bouteille de vodka au bord de mer. Alexia savait que dès qu’elle rentrerait chez elle elle allait le regretter mais on ne vit qu’une fois après tout. Elle observait son amie qui défilait sur le petit muret qui séparait la plage puis décida de la rejoindre dans sa folie en montant à son tour et criant à tue-tête. Personne n’était là pour les voir. La jeune brune savait que la belle blonde avait besoin de s’évader de son monde c’est pourquoi elle était toujours compréhensive et l’accompagnait dans ses délires, c’était par la même occasion une chance pour elle de vivre pleinement sa vie. Alexia connaissait Elizabeth depuis tellement longtemps et elle savait ce que la jeune demoiselle devait endurer à chaque fois, elle le savait mais elle ne pourrait jamais vraiment comprendre comment la blonde se sentait vraiment car elle n’avait pas vécu toutes ses choses. La pire des choses qui soit arrivée à Sofia s’être fait gronder par un de ses parents parce qu’elle était rentrée trop tard ou qu’elle n’avait pas fait ce que ses parents lui demander. Elle fut gronder et punit mais jamais ses parents n’osèrent porte la main sur elle et sa petite sœur. Bien sûr elle avait déjà eu la fessée quand elle était gamine mais ça n’allait jamais au-delà d’une petite correction méritée. Enfin bref tout cela pour dire que même si elle savait ce qu’endurait Liz jamais elle ne pourrait le comprendre à 100% aussi empathique soit-elle. Elle prit la bouteille à son amie et en bu une bonne gorgée avant de lui rendre la bouteille et de commencer à chanter l’une de leur chanson préférée tout en dansant. Elle venait à peine de finir sa chanson que son amie s’assis sur le muret pour se fumer une clope. Lexie avait déjà plusieurs fois fumé avec elle mais ça n’a toujours été qu’avec elle. C’était comme si la blonde avait toujours eu une mauvaise influence sur la brune mais cela l’importait peu, elle adorait passer des moments avec Liz et jamais elle ne se sentait obligée de faire quoi que ce soit. Si elle le faisait c’était pour elle, rien ni personne ne pouvait la forcer à faire quelque chose qu’elle ne voulait. Lorsque la fumeuse lui tendit le paquet, elle hésita un instant à prendre la barre de nicotine puis elle se pensa qu’il fallait bien mourir tôt ou tard donc une cigarette de plus ne changerait rien à sa vie. Elle prit la clope et sauta du muret pour se retrouver sur la plage. Elle aurait certainement pu faire une acrobatie en sautant mais ça elle savait très bien que c’était une mauvaise idée à laquelle elle ne se risquerait pas car elle avait bu. La jeune brune avait toujours été très sportive depuis sa tendre enfance. Une fois en face de son amie elle prit le briquet, alluma sa clope et inhala cette fumée toxique sans réfléchir, ce qui était fait était fait. Elle expira gracieusement sa fumée, oui elle avait beau adorer le sport elle restait quand même très gracieuse et féminine envers et contre tout. Elle regarda son amie tout en étant fascinée par cette histoire d’homme qui sauta d’une falaise, ça c’était absolument quelque chose qu’elle voulait essayer, c’était surement dangereux mais une fois de plus elle s’en foutait, les sensations fortes étaient toujours mieux que le sport. « J’avais vaguement entendu parlé des gens qui sautaient de la falaise et ça à l’air trop marrant . » Marrant n’aurait pas été son choix de mot si elle avait su que l’homme qui l’avait fait se trouvait là maintenant plongé dans un coma à l’hôpital. Elle eu un large sourire lorsque son amie lui dit qu’elles devraient essayer. Lexie hocha la tête tout en répondant « Tu as absolument raison on devrait. » c’était de loin la réponse la plus irresponsable que Lexie aurait pu dire mais elle ne regrettait pas sa réponse pour le moment. Elle tira enfin une autre latte de sa clope avant de tendre sa main vers son amie comme pour l’inviter à aller sur la falaise.

_________________
made by Redsky

Love is a bitter Sweetness




Dernière édition par Alexia S. Harper le Dim 23 Déc - 6:23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-in-cairns.forumactif.com/
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (r. alexia) we were young, i was stupid but you were there.   Sam 22 Déc - 10:25:33

There's a girl in the mirror, I wonder who she is. Sometimes I think I know her. Sometimes I really wish I did.


A few years ago in Cairns ▬ La petite fille douce et disciplinée s'était envolée pour laisser place à une adolescente irresponsable. Pour le temps de quelques heures. Même si elles n'en parlaient pas, Liz' savait que Alexia était consciente de ce qu'elle vivait à la maison. Parce qu'elle n'était pas toujours capable de cacher les bleus ou qu'elle était parfois incapable de trouver une bonne excuse à son bras cassé. Et puis, n'était-ce pas suspicieux que son jeune frère soit lui aussi régulièrement marqué ? Un enfant qui prend des risques, qui se blesse souvent oui, mais deux ça devient louche. Alors bien sûr que les gens savaient, mais ils ne disaient rien. Liz' non plus n'en parlait pas et elle faisait comme si tout allait bien, comme si ce n'était pas si grave, alors que dans le fond, elle n'était jamais très loin de s'écrouler. Mais pas aujourd'hui, pas maintenant. Elle était libre maintenant, comme à un oiseau à qui on aurait ouvert la cage. Entendre Lexie chanté l'avait fait sourire un peu plus. Elle était trop occupée à la regarder danser pour chanter avec elle. Et parfois, lorsqu'elle la regardait ainsi, elle ressentait des choses qu'elle n'aurait pas dû ressentir. Parce que son cœur n'était pas supposé s'emballer lorsqu'elle voyait son amie, il n'était pas supposé louper un battement lorsqu'elle la prenait dans ses bras. Malgré tout, c'était quelque chose qu'elle ne pouvait pas contrôler. Mais comme tout ce qui perturbait Liz', elle le gardait bien enfouis dans un coin de son esprit. Personne n'avait besoin de savoir ce qu'il s'y passait de toutes façons. Ce n'était pas comme si cela intéressait quelqu'un, ou même que cela les regarde. Et oui, cela n'avait rien de normal, mais sa vie entière n'avait rien de normale. Elle regarda Lexie prendre une cigarette puis l'allumer. L'espace d'une seconde, rien qu'une seconde, elle souhaita être cette cigarette, seulement pour sentir les lèvres de son amie sur elle. Elle secoua d'ailleurs rapidement la tête, elle ne voulait absolument pas avoir ce genre de pensées. Cela n'était pas correcte, sa mère se retournerait certainement dans sa tombe si elle savait à quoi sa chère fille pensait. Malgré tout, c'était libérateur pour l'adolescente. Et il était certaine que sauter du haut de la falaise serait une chose encore plus libératrice. Sentir le vent contre sa peau, se prendre pour un oiseau. L'arrivée dans l'eau devait être quelque peu douloureuse, mais elle n'avait rien d'une chochotte, la douleur ne la dérangeait pas vraiment. Ou plutôt, elle la connaissait assez bien pour l'accepter et la surmonter. Le visage de Liz' s'illumina quand son idée d'essayer fut approuvée par Lexie. Il ne fallu pas attendre bien longtemps pour que la blonde glisse sa main dans celle de la brune. Dans le même temps, elle tira une longue latte sur sa cigarette, laissant les produit toxique pénétrer ses poumons avant de recracher la fumer, un sourire aux lèvres. « Je saute la première. ». Une affirmation, rien de plus. Ce n'était pas par égoïsme, mais elle, elle savait ce qui était arrivé à l'homme qui avait essayé. Elle était peut être une gamine irresponsable, mais elle refusait de mettre la vie de Lexie en danger. Malgré le sérieux de sa déclaration, s'est en sautillant qu'elle se mit à marcher en direction de la falaise, ne lâchant pas la main de son amie. « Je connais l'endroit parfais pour essayer. ». Le vide l'avait toujours attirée, alors forcément, elle était allée souvent sur la falaise. Pour regarder, pour se faire peur aussi. Elle y avait emmené son petit frère il n'y avait pas encore très longtemps. Pour lui montrer des moyens efficaces d’exulter leurs peurs, leurs douleurs et leur colère. Elle se passa une main dans les cheveux pour les remettre en place. A cet instant, on aurait dit une enfant à qui l'on aurait promis une belle surprise. Son visage s'illuminait encore plus qu'à l'idée de l'approche de noël. Parce qu'elle savait que cette fois elle ne serait pas déçu. Que le cadeau au pied du sapin ne serait pas un vulgaire pull-over horrible trouvé dans le friperie du coin. Non, cette fois le cadeau serait splendide. On lui donnerait des ailes ce soir et peut-être qu'à l'image de Icare, elle se les brûlerait et chuterait brutalement. Mais le jeu en valait la chandelle. « Tu crois que la chute dure longtemps ? Ou que ça passe vite ? Tu crois qu'on a le temps de s'en rendre compte ou bien en un battement de cils on est déjà dans l'eau? ». Elle était réellement excitée comme une puce. Lexie n'aurait pas pu faire plus beau cadeau que d'accepter d'expérimenter cette idée avec elle. C'était absolument irresponsable, mais cela n'avait pas d'importance.
Revenir en haut Aller en bas


AGE : 25 MÉTIERS/ÉTUDES : Je suis co-propriétaire et gérante du Vintage Shopping Store COTÉ COEUR : Happy in love ATTIRANCE : Je n'ai de yeux que pour Alec ♥ CÉLÉBRITÉ : La sublime Nina Dobrev PSEUDO : _L.A*city (Chéra / Cha-) © COPYRIGHT : ava: psychosee / gif:tumblr est mon meilleur ami LETTRES ENVOYEES : 708 DATE D'INSCRIPTION : 04/12/2012
I Wish I was a bird
MessageSujet: Re: (r. alexia) we were young, i was stupid but you were there.   Dim 23 Déc - 7:48:51

Elles étaient là l’une en face de l’autre, fumant, discutant peu très peu. Leur unique conversation jusqu’à maintenant avait été à propose de l’homme qui sauta de la falaise, chose qu’elles avaient toutes les deux envies de tenter, chose qu’elles ne devraient pas faire mais qu’elles choisirent de faire en leur âme et conscience. L’adolescence est un âge tellement beau, on n’est pas encore assez grand pour agir comme un adulte mais ça peut arriver par moment et on n’est plus assez petit pour agir comme un enfant pourtant on le fait et ce n’est que plus tard qu’on pense aux conséquences. L’enjeu était grand, elles risquaient leurs vies en choisissant de sauter, mais à quoi bon réfléchir quand on peut s’amuser. Alexia savait que c’était le principal, passer de bon moment avec son amie était plus important à ses yeux que n’importe quoi d’autre à ce moment. Elle adorait énormément Elizabeth et elle était prête à se faire mal en sautant juste pour que cette dernière se change les idées. Elle commençait un peu à stresser lorsqu’elle tendit sa main à la blonde mais une fois que celle-ci lui prit la sienne son stress passa aussitôt. Elle n’était plus seule dans cette aventure, elle ne l’avait jamais été d’ailleurs car c’était l’idée d’Elizabeth de sauter, c’était elle qui l’avait proposé en premier. Lexie quant à elle n’avait fait qu’accepter la proposition de la belle pour le meilleur et le pire. Tenant Liz d’une main et sa clope de l’autre, qu’elle monta instantanément à ses lèvres pour se détendre. Cela la rassura un peu quand Liza se proposa pour sauter la première, elle saurait à quoi s’attendre lorsqu’elle devrait sauter après la blonde mais d’un côté elle s’inquiétait quand même pour elle. Alexia savait quand même que ça pouvait présenter un risque de sauter de si haut dans de l’eau. « Je suis pas d’accord, on saute ensemble ! » sa voix était ferme et autoritaire, elle n’avait nullement l’intention de laisser l’une de ses très bonnes amies risquer sa vie toute seule. Elle la regarda avec un joli sourire aux lèvres « On saute à deux où on saute pas du tout. Telle est ma condition. » rajouta la brune qui était maintenant certaine à 100 % qu’elle sauterait peu importe les conséquences. Liz connaissait l’endroit parfait pour sauter apparemment. Alexia la suivit en silence tout continuant de fumer sa clope. Elle préféra ne pas parler, à quoi bon après tout ? Elle avait l’habitude de rester peu bavarde lorsqu’elle se trouvait avec Liz qui était tout aussi taciturne que la brune et bien plus même. Alexia avait appris avec le temps que les mots ne servaient plus à grand-chose tant que les actions n’y étaient pas. « La parole est d’argent et le silence est d’or » était une citation tellement véridique, ça Lexie l’avait appris grâce à Liz. La blonde ne l’avait jamais dit en tant que tel mais Lex’ l’avait compris ainsi.

Plus elles montèrent et plus Alexia devenait impatiente et tremblait un peu. On pourra dire ce qu’on voudra même le plus courage des hommes doit avoir un stress lorsqu’il se lance dans une aventure pareil. Et là il s’agissait d’une gamine de quinze ans. Deux jeunes demoiselles qui mettaient leurs vies en dangers dans le simple intérêt de s’amuser. De prouver au monde entier qu’elles faisaient ce qu’elles voulaient, quand elles le voulaient, où elles le voulaient ! Arrivée en haut de la falaise la demoiselle regardait son amie qui lui posait des tas de question à la fois. On comprenait bien vite qu’elle était impatiente et à la fois surexcitée de sauter. Le danger l’attirait ? Alexia ne prêta pas attention à cette parte masochiste de son amie, elle l’aimait comme elle était et ne voulait l’échanger pour rien au monde. « Je sais pas, je pense. Enfin je crois que tu sais ça doit passer vite ou pas. On ferme les yeux en sautant ? Ca doit quand même être flippant, c’est haut. Ou pas flippant du tout. Je pense que c’est l’avancée vers le bord de la falaise qui doit faire peur. La chute doit aller très vite, je l’espère. » Elle parlait vite, s’emmêlait les pinceaux ; stressait petit à petit. Maintenant c’était vraiment réel, elles étaient en haut, elles ne pourraient descendre que d’une seule manière. Il était hors de question de faire demi-tour. Pourquoi faire demi-tour si elles en étaient déjà arrivées là. Elle inspira un bout coup pour se calmer « Dis, tu crois qu’on risque la mort en sautant ? » lui demanda-t-elle très calmement. Elle avança légèrement vers le bord en tirant lentement Liz avec elle pour évaluer la hauteur de la chute. Alexia n’avait jamais eu le vertige mais là rien qu’en voyant cette hauteur elle crut tomber dans les pommes mais elle comptait quand même sauter. « Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? » elle pensait que ça les détendrait, cette petite citation qui sortait d’un des films préférés de la brune. Elle eut un léger sourire aux lèvres et attrapa la main de la blonde.

_________________
made by Redsky

Love is a bitter Sweetness


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-in-cairns.forumactif.com/
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (r. alexia) we were young, i was stupid but you were there.   Dim 23 Déc - 15:52:23

There's a girl in the mirror, I wonder who she is. Sometimes I think I know her. Sometimes I really wish I did.


A few years ago in Cairns ▬ Elle sauterait la première, elle l'avait décidé. Pour protéger Lexie. Les gens autour pouvaient dire ce qu'ils voulaient, Liz' ne se servait pas de Lexie pour plonger une jeune fille innocente dans les profondes ténèbres qui l'entouraient. Elle n'essayait pas vraiment de pervertir son amie ou de faire d'elle une délinquante en herbe. Ne voyaient-ils donc pas que Lexie était justement la lumière dont elle avait besoin pour se retrouver dans ses ténèbres ? Ne voyaient-ils pas qu'elle ne forcerait jamais son amie à faire quelque chose dont elle n'avait pas envie, mais pire encore, qu'elle ne la laisserait jamais vraiment risquer sa vie juste pour la suivre dans ses délires. Alors oui, elle sauterait la première et si elle survivait à la chute, Lexie pourrait sauter à son tour. En tous cas, c'était ainsi que Liz' voyait les choses. Une vision que Lexie ne semblait pas partager. Elle grimaça d'abord en entendant le désaccord de Lexie, puis un sourire se dessina sur ses lèvres en voyant qu'elle optait pour un saut en simultané. Savoir que son amie ne voulait pas la laisser tenter le diable seule lui réchauffait le cœur. Il y avait quelqu'un, en dehors de son frère, qui se souciait d'elle. Une chose dont la blonde avait souvent tendance à oublier. Combien de fois s'était-elle endormie avec l'idée que si elle ne se réveillait pas, personne ne se rendrait vraiment compte de son absence. Joshua oui, mais les autres ? Alors savoir qu'elle avait tord, que peut être Lexie viendrait frapper à la porte de chez elle pour savoir pourquoi elle n'était pas venu en cours, ça lui procurait une sensation étrange. Et finalement, c'était peut être pour cette raison que ses sentiments pour son amie prenait un tournant bien différent de la simple amitié. Parce que Lexie venait lui rappeler qu'il y a toujours quelqu'un sur Terre qui est là pour s'inquiéter pour vous. Et elle aurait dû protester, insister pour qu'elle saute après elle. Sauf que l'idée de sauter à deux c'était tellement mieux. Et puis, elle n'allait pas renoncer à un saut aussi exaltant, juste parce qu'elle était un peu trop protectrice envers les gens auxquels elle tient. « Ça marche. ». Oh, elle n'allait pas faire des tonnes de discutions sur le sujet. L'avantage avec Liz' c'est qu'elle ne s'encombrait jamais de discutions superflues et que les silences ne la gênaient jamais. Parce que à quoi bon parler si on n'a rien d’intéressant à dire ? Ô, elle aurait pu faire semblant. Elle n'était pas aussi bête que ce que ses résultats scolaires laissaient prétendre. Mais ce n'était pas vraiment son genre de faire semblant. Ou plutôt, elle devait déjà tellement faire semblant d'en d'autres circonstance, que lorsqu'elle pouvait être elle, elle ne s'en privait pas. Et puis Lexie la connaissait suffisamment bien pour ne pas lui en vouloir. Elle savait aussi que les silences de Liz' en disait parfois plus long que les mots qu'elle pouvait prononcer. Elle savait que lorsqu'elle donnait une explication à comment elle s'était cassée le bras, c'était le silence qui précédait qui en disait long. C'est donc plongées dans le silence qu'elles grimpèrent la falaise. Ayant gardé la main de Lexie dans la sienne, Liz' pu sentir qu'au fur et à mesure de leur ascension, Lexie se mit à trembler. C'est d'un geste tendre qu'elle serra un peu sa main dans la sienne, pour la rassurer. Liz' n'avait pas vraiment peur. Elle appréhendait oui, mais elle n'avait pas peur. Sa peur était remplacée par de l’excitation. Oui, elle aimait le danger. Elle aimait l'idée qu'elle risquait de se briser la nuque en touchant l'eau. Elle aimait marcher sur le bord de la falaise sans se soucier qu'un vent trop fort pourrait la faire s'étaler plusieurs mettre plus bas. Dans le danger, il n'y avait qu'une chose qui l'effrayait. L'idée que Joshua se retrouvait tout seul si elle ne revenait pas. Alors elle n'y pensait pas, et elle n'avait plus peur.

C'est le regard brillant qu'elle écouta la réponse désordonnée de son amie. Elle avait hâte. Elle voulait sentir les ailes de la liberté lui pousser dans le dos. Elle voulait jouer à Icare, elle voulait voler et se brûler les ailes, sans se rendre compte que ce qu'elle voulait vraiment, c'était pouvoir dire qu'elle avait le contrôle de sa vie. Qu'elle n'était pas une simple poupée sans défense, qu'elle pouvait prendre des décisions pour sa vie, que tout ne passait pas par la triste vérité de sa vie de famille. Non, elle avait le contrôle de ses actes, elle était libre. Du moins dans sa tête et elle le serait pendant la chute, pendant quelques secondes qui, elle l'espérait, lui paraîtrait longue. « Fermes les yeux. Je les garderais ouvert pour toi. Je te raconterais comment ça fait. ». Elle ne voulait pas fermer les yeux, elle voulait pouvoir voir tout ce qui se passerait. Mais si cela rassurait Lexie de fermer les yeux, elle devait le faire. Le but, ce n'était pas d'avoir peur juste pour avoir peur. Le but s'était de vivre leur vie à fond, c'est tout. Liz' se crispa un peu entendant Lex' demander si elles risquaient la mort. Elle posa alors un regard tendre sur son amie. « T'es pas obliger de sauter Lex'. Je te forcerais pas, tu le sais? ». Elle voulait s'assurer que son amie était consciente qu'elle avait le choix, que jamais elle ne l'obligerait. Putain non, elle était pas comme ça, elle n'était pas comme ses garçons qui veulent absolument que vous fassiez ce qu'ils vous demande. Non, elle était pas comme ça et Lex' avait le droit de faire demi-tour. Il fallait noter aussi qu'elle n'avait pas vraiment répondu à la question de son amie. Malgré tout, c'est Lex' qui s'approcha du bord en la tirant un peu. Et elle la rejoint rapidement. Le vide ne lui avait jamais fait peur, il le fascinait plutôt. Si bien que se rendre compte de la hauteur ne lui provoqua absolument aucune réaction. Par contre, la phrase que Lexie prononça ensuite lui provoqua un léger soubresaut dans la poitrine. Son cœur avait manqué un battement. Le fait que Lex' attrapa sa main de nouveau ne l'aida pas vraiment à s'en remettre. Elle se rendit enfin compte de ce qu'elles étaient sur le point de faire. Et ce n'est pas que ça la découragea, loin de là, mais cela lui fit prendre conscience d'une chose. Un sourire s'installa sur ses lèvres. « Y a quelque chose que je dois faire avant qu'on saute. Tu sais, juste au cas où. ». Et comme ça, sans prévenir, elle posa son autre main sur la joue de Lexie et approcha son visage du sien. Et sans prévenir ou laisser le temps à Lexie de réagir, elle colla ses lèvres sur celles de son amie. Juste quelques secondes, rien de plus. Puis elle repris sa position en regardant le vide. Comme si de rien était. « A trois? ».
Revenir en haut Aller en bas


AGE : 25 MÉTIERS/ÉTUDES : Je suis co-propriétaire et gérante du Vintage Shopping Store COTÉ COEUR : Happy in love ATTIRANCE : Je n'ai de yeux que pour Alec ♥ CÉLÉBRITÉ : La sublime Nina Dobrev PSEUDO : _L.A*city (Chéra / Cha-) © COPYRIGHT : ava: psychosee / gif:tumblr est mon meilleur ami LETTRES ENVOYEES : 708 DATE D'INSCRIPTION : 04/12/2012
I Wish I was a bird
MessageSujet: Re: (r. alexia) we were young, i was stupid but you were there.   Mar 1 Jan - 11:05:13

La montée ne dura pas bien longtemps et une fois arrivée en haut le choix était fait, elles allaient sauter à deux ensemble envers et contre tous. Alexia était rassurée de savoir que Elizabeth était là avec elle. Si elle avait été seule elle ne se serait pas risquée à le faire. A quinze ans quoi qu’on dise on a quand même un peu peur de la mort car on se dit qu’on n’a pas encore assez vécu pour mourir. Mais pour vivre vraiment il faut prendre des risques, comme par exemple sauter d’une falaise. Cela prouvait d’une façon ou d’une autre qu’on était réellement en vie. Vivre dans une petite bulle n’était pas vraiment une bonne chose, oui bien sûr parfois ça l’est mais pas quand on est jeune, il faut profiter de la vie tant qu’on le peut encore. Voilà c’était ça qui la décida vraiment. Profiter de la vie tant qu’on le peut encore car on ne sait jamais ce qui pourrait arriver et tant qu’à mourir autant s’amuser avant. Ce saut elles n’étaient pas les premières à l’avoir fait, des gens avant elles y étaient passées et d’autres bien après elles y passeront aussi un jour. C’est le cycle de la vie, il y aura toujours des gens courageux ou assez fous pour faire ce saut. Fou c’était bien le cas de le dire mais Lexie n’avait que quinze ans donc pour elle c’était plus une preuve de courage que de folie de faire ce foutu saut. La demoiselle n’écoutait son amie qu’à moitié mais elle avait compris l’essentiel. Fermer les yeux pour faire ce saut ? Il n’en était pas question, elle n’était pas aussi trouillarde que ça et tant qu’à sauter autant le faire bien et vivre l’expérience à cent pour cent. « Non ça va je veux garder les yeux ouverts. Je veux voir et ressentir à cent pour cent ce que ça fait de prendre sa vie en main, d’être conscient d’un choix pareil. J’assumerais mes actes jusqu’à la mort. » Elle déglutit, le mot n’était peut-être pas bien choisi. Elle secoua la tête pour se sortir cette image de la tête. Elle inspira un bon coup avant que Liz lui dise qu’elle n’était pas forcée à le faire ce plongeon avec elle. Elle inspira une fois de plus et expira à plein poumons. Elle ferma les yeux un instant. Lorsqu’elle les ouvrit à nouveau son choix était fait elle n’avait plus peur de rien. Ce saut elle allait le faire sans crainte. « Je suis prête, je veux le faire ce saut et on va le faire ensemble. » Dans sa voix on pouvait entendre qu’elle était sûre d’elle, plus aucune pointe d’hésitation n’apparaissait. « C’est pas la mer à boire non plus. » Elle rigola.

Elle avait attrapé la main de la blonde qui lui fit face pendant un moment avant de s’approcher dangereuse de son visage tout en posant sa main libre sur le visage de la brune qui ne comprenait rien de ce que son amie venait de lui dire. Elle la regarda bizarrement alors que Liz s’approchait de plus en plus. Le tout se passa en un rien de temps. Lexie n’avait même pas le temps de réfléchir ou réagir que les lèvres de son Liz étaient collées aux siennes. Avant même que la brunette puisse dire quelque chose la demoiselle prit position au bord de la falaise en regardant le vide. Lexie la regardait étonnée pendant quelques secondes. Elle n’avait jamais pensé qu’une fille l’embrasserait, encore moins son amie, elle pensait pourtant qu’elle était hétéro et voilà qu’elle l’embrassait là comme si c’était la dernière fois qu’elles allaient se voir. Ce saut allait-il les tuer ? Lexie ne comprenait vraiment plus rien, elle n’avait pas envie de comprendre, pas maintenant pourtant elle voulait comprendre mais ça n’aurait servi à rien. Elle était dans ses pensées lorsque Liz lui dit qu’elles sauteraient à trois, tout ça comme si de rien n’était. « Liz… » Elle allait lui demander une explication mais elle décida de s’abstenir. Elle ne voulait pas se chamailler là pour une chose pareille et si elles devaient mourir en faisaient ce saut, elle ne voudrait pas que son dernier souvenir soit une dispute avec une fille qu’elle appréciait. Au moins Liz aura eu une chose qu’elle voulait avant de mourir si jamais elles ne survivaient pas à la chute. Elle reviendrait sur ce moment plus tard quand elles seraient saines et sauves. Elle lui fit un sourire avant de continuer la phrase qu’elle avait commencé mais cette phrase eu une fin différente « … à trois. ». Main dans la main elles se mirent sur le bord de la falaise. Lexie regarda son amie une dernière fois avant le décompte. Elles firent se décompte ensemble « 1,2… » un dernier regard « 3 !!!!! » Sans réfléchir, elles firent se saut.

Lexie garda les yeux ouverts pendant la chute, elle sentait le vent lui caresser le corps et les cheveux. Cette sensation de chute libre était paradisiaque, elle ne se souciait de rien. C’était comme une libération, elle volait de ses propres ailes. C’était tellement sensationnel. Elle était contente de l’avoir fait. Elle regarda Liz et lui fit son plus beau sourire. Lexie était heureuse mais pour combien de temps. La chute lui paraissait tellement longue, mais petit à petit l’eau approchait. Tout le long de la chute, la brunette avait crié comme si sa vie en dépendait mais pas de peur au contraire c’était l’adrénaline. Tout c’était bien passé jusqu’à sa chute, la brune avait mal « amerrit ». Elle s’était fait très mal au bras et son pied cogna une pierre sous l’eau. Elle sentait déjà l’eau de mer piquer sa plaie. « Liz mon bras j’ai mal. » Son bras lui faisait atrocement mal. L’impact contre l’eau avait-il pu lui casser son petit bras d’adolescente ? Elle aurait peut-être dû laisser ses bras tout le long de son corps plutôt que de les agiter comme si elle avait des ailes.

_________________
made by Redsky

Love is a bitter Sweetness


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-in-cairns.forumactif.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (r. alexia) we were young, i was stupid but you were there.   Aujourd'hui à 17:06:20

Revenir en haut Aller en bas
 

(r. alexia) we were young, i was stupid but you were there.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» IF I DIE YOUNG
» The Young And The Hopeless
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Welcome in my stupid world ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe diem :: Flashback :: Flashback-