AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 All the memories are getting colder, all the things that I wanna do over + Alexia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: All the memories are getting colder, all the things that I wanna do over + Alexia   Sam 22 Déc - 5:50:47

Alexia S. Harper

If truth is not acceptable, it becomes the imagination of others. » Plongé dans un vieux Patrick White, Aidhàn ne vit pas la mâtiné passer. Ni même sa journée. Ce n'était pas rare pour lui de manquer un repas à cause des livres. Il se nourrissait de savoir, de culture et d'imagination plutôt que de protéines et glucides. Il ne fut tiré de sa lecture que par le son de son téléphone vibrant contre le bureau de bois sur lequel il était posé, dans l'entrée de la bibliothèque municipale, vide à cette heure ci le week end. Elle était assez souvent vide, de toute façon. À croire que les australiens n'en avaient rien à faire de la littérature, du savoir, de l'imagination. Un univers inventé par un autre, un simple cadre de rêve où l'âme des lecteurs venaient s'enfoncer pour vivre d'extraordinaire aventures. Les héros des livres ne sont fait que pour refléter l'âme du lecteur, pour qu'il vive les aventures de cet être simple et pourtant si merveilleux. C'est ce qui avait toujours attiré le petit Aidhàn, qui ne trouvait de courage et de réconfort que dans la fiction. Lui qui, à l'école, se faisait embêter par des idiots aux gros bras devenait alors un chevalier courageux et fort, combattant les dragons pour sauver l'humanité. Il avait gardé l'amour des livres, tout en changeant de genre. Désormais plus l'oeuvre était psychologique, plus le héros tourmenté, plus il dévorait le bouquin. Bon exemple, cette oeuvre du prix Nobel Australien, White, qu'il lâcha après avoir fini son chapitre pour lire le sms. Il était d'Alexia, une amie à lui. Une passionnée, un peu comme lui, qu'il avait rencontré par hasard, en entrant dans la boutique d'antiquité. Enfin hasard, tout est relatif, puisque la jeune femme était la propriétaire déjà à l'époque. Il lu rapidement le message, souriant alors que les derniers mots apparaissaient sur l'écran, et se leva de sa chaise pour fouiller dans la réserve. Il y entreposait tout les livres qu'il trouvait et qu'il ne pouvait mettre dans les rayonnages du lieu. Beaucoup de livres anciens de parfaites qualités. Des oeuvres chinés par ci par la, dans les brocantes ou la boutique d'Alexia. Il chercha un moment le livre demandé par la jeune femme, le trouva sans difficulté dans les vieilles étagères parfaitement rangés de la réserve, puis sortit de la pièce sombre et poussiéreuse, étudié pour préserver les vieilles feuilles du temps. Sa caverne d'Ali-Baba, un palais de magie hors du temps.

Revenant dans la pièce, il avisa de la population de la bibliothèque, et soupira en ne trouvant personne dans la pièce chauffée malgré le temps à l'extérieur. L'été battait son plein en ce mois de décembre. Ce qui était souvent étrange au yeux des touristes. Les joies de l’hémisphère sud, même si Baxter rêvait d'un Noël sous la neige, comme dans les films. Chose qui n'arriverait jamais, et qu'il avait fini par accepter. Il neigeait dans son esprit, c'était déjà ça. Enfilant sa veste, il attrapa ses affaires et sortit, fermant le lieu qui de toute façon ne servait pas à grand chose les samedis après midi de beau temps. Il n'y avait que lui, le type bizarre du coin, qui allait s'enfermer dans les rayonnages sombres d'un des plus vieux bâtiments de Cairns. Lui s'y plaisait, et n'en avait rien à faire de toute façon, de ce que pensait les autres. Il avait vécu toute sa jeunesse à y porter une attention bien trop forte, et il en avait souffert. Et puis de toute façon, ils étaient bien trop occupé à regarder les surfeurs blond aux sourires colgate qui se pavanaient sur les cotes pour se préoccuper des petits intellos à lunettes qui se baladaient dans les rues sombres. Aidhàn retira tout de même les siennes, les remettant dans son sac, pour se diriger vers la boutique de son amie. Elle lui avait promit un café, ce qui ferait surement du bien au brun qui n'avait rien dans le ventre depuis le matin même et son maigre repas. Il ne mangeait de toute façon que très peu, et préférait sentir la caféine dans son sang plutôt qu'autre chose. Drogué aux excitants corsés et sans sucre. Après quelques minutes de marches sous le soleil Australien, il passa la porte de la boutique, souriant, cherchant des yeux la brune qu'il était censé voir. Celle ci sortit rapidement de l'arrière boutique. Le brun lui adressa un nouveau sourire, bien plus grand, alors qu'il sortait l'objet désiré de son sac, le levant pour le montrer « Et voilà le travaille capitaine ! J'espère que ça t'ira, j'ai vérifié l'état et c'est parfait, près à l'emploi » Il se rapprocha d'elle, l'embrassant sur la joue comme à son habitude avant de lui donner le livre et de poser son sac « Alors, comment tu vas ? où sont ces petites merveilles? » Tout sourire, il se frotta les mains avant de retirer sa veste. Il se sentait si bien avec son amie, au milieu des babioles, qu'il aurait pu y rester des jours entiers.

Revenir en haut Aller en bas


AGE : 25 MÉTIERS/ÉTUDES : Je suis co-propriétaire et gérante du Vintage Shopping Store COTÉ COEUR : Happy in love ATTIRANCE : Je n'ai de yeux que pour Alec ♥ CÉLÉBRITÉ : La sublime Nina Dobrev PSEUDO : _L.A*city (Chéra / Cha-) © COPYRIGHT : ava: psychosee / gif:tumblr est mon meilleur ami LETTRES ENVOYEES : 708 DATE D'INSCRIPTION : 04/12/2012
I Wish I was a bird
MessageSujet: Re: All the memories are getting colder, all the things that I wanna do over + Alexia   Sam 22 Déc - 11:20:04

La journée commençait bien pour la jeune brune qui venait de sortir de son appartement pour aller ouvrir son magasin, elle avait un nouvel arrivage qui devait entrer en magasin aujourd’hui. En tant que propriétaire et gérante du magasin il fallait qu’elle soit là pour signer le bon de livraison. Les rues étaient déjà remplie alors qu’il n’était que neuf heure et demi c’était assez normale pour un samedi, personne n’allait à l’école il faisait très beau et tout le monde était à la plage. La jeune demoiselle habitait dans le quartier de Palm Cove et son magasin se trouvait lui aussi dans ce quartier à même pas dix minutes à pied de chez elle. Elle passa d’abord prendre un café au Beach House, sa meilleure amie Jules qui était la gérante n’était pas là pour le moment mais son café l’attendait déjà. Les serveurs connaissaient bien la brune et ils savaient bien comment elle aimait son café qui l’attendait chaque matin. Une fois son café payé la demoiselle se rendit au magasin avec hâte. Elle avait très envie de voir toutes les nouvelles choses qu’on lui apporterait à son magasin. Elle les avait commandées sur internet mais les images ne sont jamais aussi belles que l’objet même. Elle arriva enfin au magasin qui était déjà ouvert. Le luxe d’être le patron c’est qu’on peut arriver un peu plus tard que son employé mais il ne fallait pas toujours en abuser au risque de perdre l’employé en question. « Bonjour Léa, comment tu vas ce matin » Alexia s’approcha du comptoir où se trouvait la jeune femme et lui fit la bise et lui tendit le deuxième café qu’elle avait prit au beach house« Salut patronne, merci pour le café. Je t’attendais pas avant dix heure par contre » « J’ai trop hâte de voir le nouvel arrivage donc j’ai préférée venir en avance. » Léa rigola, elle savait à quel point Lexie aimait les choses anciennes d’où l’ouverture de ce magasin. La jeune brune se mit à l’aise derrière le comptoir avec son employé et elles discutèrent de tout et de rien comme de vieilles amies. A tout casser Léa travaillait dans le magasin depuis à peu près six mois. Depuis qu’Alexia avait appris pour sa maladie, elle s’était dit que ça serait une bonne idée de prendre quelqu’un pour l’aider au magasin si jamais il lui arrivait malheur. Sa famille et ses amis s’étonnèrent qu’elle ait engagé quelqu’un car la jeune femme avait toujours dit qu’elle voulait gérer le magasin à elle toute seule. Seuls ses parents ont eu la vrai explication à ses amis et sa sœur elle leur expliqua que c’était pour avoir plus de temps pour elle-même et que gérer un magasin toute seule c’était pas aussi facile qu’elle se l’était imaginé.

Elle venait de raccrocher son téléphone quand le livreur entrant dans le magasin, Alexia sauta de sa chaise avec le sourire aux lèvres elle avait attendu près d’une heure et demi que cet homme arrive et enfin il était là. « B’jour ma p’tite dame. Je vois que vous êtes toujours aussi pressée. » C’était son livreur habituel et il avait compris en une seconde qu’elle était vraiment contente de le voir. « Signé là et les paquets sont à vous. » Elle signa sans hésité et une fois que le livreur disparu elle prit son téléphone pour prévenir son ami Aidhàn qui s’empressa d’arriver au magasin. Lorsqu’il entra elle lui offrit immédiatement un café noir comme il les aimait. Quand à Aidhàn, lui offrit un livre à la jeune femme. Elle fut tellement heureuse lorsqu’il le lui donna. « Je t’adooooooooooore tu sais ça. Mon père va aimer ça. Je te dois combien pour cette petite merveille, ça doit couter une fortune quand même. » Elle lui fit un calin pour le remercier. « Je pète la forme. » lui répliqua-t-elle, ce qui n’était plus entièrement vrai depuis quelques temps mais ça elle ne voulait en parler à personne même pas à sa sœur, sa meilleure amie ou encore son copain. « Les cartons se trouvent à l’arrière, suis moi. » Elle lui ouvrit le passage et le jeune homme la suivit à l’arrière. « J’ai pris mon mal en patience spécialement pour toi, tu sais bien curieuse et impatiente comme je suis c’est un vrai exploit. » Elle le regarda et rigola puis s’installa à la table dans l’arrière-boutique pour ouvrir la première boîte.

_________________
made by Redsky

Love is a bitter Sweetness


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-in-cairns.forumactif.com/
 

All the memories are getting colder, all the things that I wanna do over + Alexia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Juliette Colder
» The Best Memories With Memories
» L'esprit du vieux manoir [ Pour l'équipe Caruso, Rivière et Memories.]
» Juliette Colder (pouffy)
» Souviens-toi. People change, memories don't.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe diem :: Welcome in Town :: Palm Cove :: Vintage shopping store-