AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  ▷ yesterday does not define you (w/Lizzie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: ▷ yesterday does not define you (w/Lizzie)   Mar 25 Déc - 13:05:20


i swear i'm gonna hit this blonde bitch barbie.


Vous savez y a des matins où lorsque vous vous réveillez vous savez par avance que ça risque de ne pas être une bonne journée. Que quelque chose risque de se passer et que ça va finir par vous gâcher la journée. Et que vous pourrez faire tout ce dont vous avez envie pour passer une excellente journée, à la fin ça sera toujours une mauvaise journée. Et bien c'était tout simplement ce que la jeune blonde avait ressenti ce matin lorsqu'elle c'était réveillée. Elle s'était réveillée avec une envie intense de rester chez elle et avec cette sensation intense que quelque chose allait se passer aujourd'hui et ça avait fini par la contrarier légèrement, mais n'aimant pas rester à ne rien faire, elle se dépêcha de jeter un coup d'oeil à son réveil pour remarqué qu'elle était déjà un peu en retard au café. Une chance que les filles aient les doubles des clés et qu'elles ne doivent pas tout le temps l'attendre avant d'ouvrir le café parce que sinon inutile de dire que les clients risquaient de ne pas être contents. La jeune blonde soupira avant de filer se préparer tout en étant complètement dans ses pensées et en organisant le programme de sa journée. Il fallait qu'elle commence par aller au café, puisqu'après tout c'est elle qui le gérait et puis elle devait faire l'inventaire avec les filles pour voir ce qu'il fallait commander ou non pour le café et ça lui permettrait d'être occuper un peu. Et une fois qu'elle aurait fini elle squatterai le magasin de Lexie ou passerait la voir chez elle avant d'aller chercher quelque chose rapidement chez sa maman et de rentrer chez elle, ou plutôt chez sa soeur, mais bon comme elle avait élu domicile chez son aînée depuis un an c'était comme si c'était chez elle aussi. « Shi', je suis partie ! » Se contenta-t-elle de crier avant de filer rapidement vers la sortie du domicile pour aller au café. C'est vrai que la salutation était un peu barbare mais elle n'avait vraiment pas le temps de se mettre sur pause et puis franchement sa soeur adorée allait lui poser un tas de question et bien que la jeune blonde adorait son aînée elle n'avait pas forcément envie de parler aujourd'hui. Et encore moins du sujet préféré de Shiloh qui ces derniers temps n'était autre que son meilleur ami et accessoirement l'ancien petit-ami de Jules, que cette dernière mettait un honneur à éviter, donc entendre dire qu'il faudrait qu'elle lui parle un jour n'était vraiment pas ce qu'elle avait envie d'écouter. Une bonne demie-heure plus tard, la jeune femme était enfin enfin arrivée à son café prête à commencer sa journée, tout en prenant un bon café pour faire tout ce qu'elle avait à faire. Elle se dépêcha de rentrer dans le café, et de lancer un léger sourire aux clients dont elle croisait le regard avant de se diriger vers le comptoir. Et ce n'est qu'une fois derrière celui-ci et après avoir fait son café et tasse en main que son regard se posa réellement sur la salle et qu'elle fini par remarquer une personne bien précise assise à une table en compagnie d'une personne qu'elle ne savait même pas comment elle pourrait définir. Elle n'avait quand même pas oser ?! Qu'est-ce que cette pimbêche blonde pouvait bien venir faire dans son café, Jules se le demandait bien. Sauf que c'était pas vraiment le moment de faire une scène bien qu'elle en mourrait d'envie. Elle se contenta juste de secouer sa tête et de demander à l'une des serveuses de s'occuper de la table, il était hors de question qu'elle s'occupe de prêt ou de loin à Elizabeth, du moins pas tout de suite, elle attendrait un peu. Comme quoi la sensation étrange qu'elle avait ce matin n'était pas anodine. Et il semblait que la chance soit de son côté vu que la personne en face de la chère amie de sa meilleure amie fini par se lever et quitter le café et Jules se dirigea d'un pas décidé vers la table de la jeune femme. « Je peux savoir tu fais quoi ici ? » Ce n'est pas qu'elle n'aimait pas avoir des clients, loin de là d'ailleurs, c'est juste que miss Karver, elle ne pouvait pas la voir. « Et puis tu sais quoi,je veux même pas savoir. Je sais pas dans quelles conneries t'es en train de t'embarquer mais laisses Lexie en dehors de ça » Dire que les rapports entre Elizabeth et Jules étaient tendus étaient sans aucun doute un euphémisme vu à quel point ni l'une ni l'autre ne pouvait se voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ▷ yesterday does not define you (w/Lizzie)   Sam 29 Déc - 23:29:49