AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cléo Le Doyen - Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Cléo Le Doyen - Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.   Mer 2 Jan - 10:22:31


Cléo Le Doyen

NOM: Le Doyen PRENOM: Cléo DATE DE NAISSANCE: 24 mars 1992 ÂGE: 20 ans LIEU DE NAISSANCE: Paris NATIONALITÉ: Française/Américaine LIEU DE RÉSIDENCE: écrire ici EMPLOI/ETUDES: Etudiante en journalisme SITUATION FINANCIERE: aisée STATUT: c'est compliqué.. GROUPE: Aphrodite ORIENTATION SEXUELLE: hétérosexuelle VOTRE PLUS GRAND RÊVE?: Le retrouver CÉLÉBRITÉ: Holland Roden CRÉDIT: Mog24

Attachante
Jalouse
Blagueuse
Impatiente
Curieuse
Naïve
Polie
Émotive

❥ AND THE WiNNER iS
PRÉNOM: Morgane PSEUDO: Mog ÂGE : Seize ans et demi ES-TU UN NOUVEAU MEMBRE/DC: Oui MA CHANSON DU MOMENT: Ma mémoire sale - Louis Garrel LE TYPE DE LIEN QUE J'AIME LE PLUS: écrire ici COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Grâce à PRD COMMENTAIRE SUR CELUI-CI: Très beau :) PRÉSENCE: 6j/7 PERSONNAGE(SCENARIO/INVENTE): inventé POUR TERMINÉ: Carpe Diem les amis ! Carpe Diem..


Dernière édition par Cléo Le Doyen le Jeu 3 Jan - 0:16:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Cléo Le Doyen - Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.   Mer 2 Jan - 10:22:52

tell me more about you

Toutes les histoires commencent pareil.
Je suis née à Paris dans le 17e arrondissement, d'un père français et d'une mère américaine. Mes parents se sont rencontrés lors d'un voyage que ma mère effectuait à Paris, la belle capitale de la France. Quelques temps plus tard, ils se sont mariés et ont vécu là-bas. Ma mère avait tout plaqué pour vivre avec lui. Bon d'accord j'ai zappé pas mal de choses dans mon récit, mais peu importe non ? Le résultat en sera toujours le même, on ne change l'histoire d'une vie passée. Puis il y a eu ma naissance. Nous sommes restés sur Paris jusqu'à mes dix-sept ans, puis à cause du travail de mes parents, nous avons du nous en aller en Australie. C'est sûr qu'il y a pire comme endroit, mais c'est toujours difficile de dire adieu à nos amis sans savoir si se sont des adieux définitifs..
Un des points positifs dans tout ça, c'est que je suis totalement bilingue.

Des hauts... Et des bas...
A Paris j'ai connu l'amour à l'âge de seize ans. Il était beau, les cheveux mi-longs, blond, les yeux bleux azur, un cliché me direz-vous ? Mais pourtant bien la vérité.. Nous nous sommes consacrés six mois de notre année de lycéen, mais malheureusement cet amour a dégénéré.. Il a été le seul et unique dont je sois tombée amoureuse de toutes les relations que j'ai pu entretenir avec un homme jusqu'à maintenant. J'ai certes aimé les autres, mais là je vous parle du vrai grand amour. Celui qui vous donne des papillons dans le ventre lorsque vous pensez à la personne, celui qui vous fait pleurer, non pas de tristesse, mais d'amour tellement ce que vous éprouvez envers votre moitié est fort. Je ne l'oublierai jamais. Malheureusement, notre histoire s'est plutôt mal terminée.. Histoire de jalousie, de mensonge etc. Pendant un moment nous avons joué au chat et à la souris sans trop savoir où cela nous mènerait jusqu'au jour où nous avons arrêté nos enfantillage et que chacun de notre côté nous sommes partis. Nous avons tout deux eu d'autres relations, et nous évitions de trop nous parler de peur que ça ne reparte de plus belle. Nous n'étions pas fait pour être ensemble de toute façon. Je crois au destin et ma destiné n'est pas d'être avec lui.

Quand vient le départ et qu'arrive la nouvelle vie.
Les adieux, c'est toujours difficile. Qui aime dire au revoir aux personne avec qui on a partagé tellement de chose qu'il faudrait une année entière pour les citer ? Ni vous, ni moi. Vous dire que ça a été chose aisée de dire au revoir à mes amis serait un énorme mensonge. Mais la vie est ainsi faite les amis !
Lorsque je suis arrivée là-bas, je me suis tout de suite intégrée. Comme si, j'y avais toujours vécu. Et puis, j'étais la nouvelle qui venait de France et mieux encore de Paris ! Je n'ai pas eu trop de mal à me faire des amis. J'ai eu pas mal de copains ces trois dernières années, mais rien n'a été très sérieux. Et je ne suis jamais retombée amoureuse. Je n'ai pas cherché à le devenir. La dernière fois que j'ai cru l'être a été la pire de toutes mes relations amoureuses je crois.
Nous sommes restés trois mois ensemble. C'était bien, je ne me lassais pas. Jusqu'au jour où j'ai appris qu'il me trompait depuis le début. Quand je vous dis le début, c'est vraiment depuis le début. Dans les trois jours qui suivaient notre premier baiser échangé en fait. Il a tout essayé pour me récupérer, mais en vain. Les roses devant ma porte d'entrée suivit d'un petit mot, les longues tirades, des excuses à n'en plus finirent, des auto-dérisions à vous en faire pleurer de rire tellement c'était minable et j'en passe. C'est suite à cela que j'ai compris que je n'étais pas amoureuse de lui. Je ne vais pas vous cacher que ça a été dur pour moi de me remettre dans une relation sérieuse. Comment peut-on faire confiance à un homme après cela ? Et puis après vous vous dites que c'est peut-être de votre faute, que c'est vous qui auriez dû le savoir de par vous-même, que vous auriez dû le sentir.. Et puis doucement sans vous en rendre compte, vous oubliez.

J'ai rencontré quelqu'un il y a un mois de cela, on a beaucoup accroché et depuis une semaine nous sommes ensemble. Il n'a rien d'extraordinaire, mais il me fait beaucoup rire. C'est ma première relation depuis celle dont je vous ai parlé.

Et là, c'est le drame.
Il y a trois jours de cela, j'ai été en soirée avec une amie. Je ne connaissais personne appart elle. Je me suis très bien entendue avec ses amis. Nous avons pas mal bougé de soirées en soirées jusqu'à ce que mon amie me laisse seule avec les siens, car elle devait aller rejoindre l'homme de sa vie. Jusque là tout va bien me direz-vous ? C'est après que ça se compliquent.. A quatre heures du matin, nous nous sommes tous séparés. Je suis restée avec une seule fille du groupe, car elle ne voulait pas me laisser seule. Elle devait rejoindre d'autres amis à elle qui faisait une soirée posée chez l'un d'entre eux. Ils sont tous venus nous chercher et nous sommes tous partis chez le jeune homme. Là-bas, un garçon m'a tout particulièrement attiré. Un mètre quatre-vingt-douze, de très beaux cheveux, un regard a vous en faire rosir les joues et un charme à vous en faire tomber par terre. A un moment, nous étions que tous les deux, il s'est approché de moi, je lui ai dis que je ne pouvais pas.. Puis la seconde d'après nous étions lèvres contre lèvres. Je n'ai aucune excuse je n'étais même pas alcoolisée.. Il était tellement beau.. Il voulait que ça aille plus loin, je lui répétais sans cesse que je ne pouvais pas. Il m'a parlé de lui, il m'a dit qu'il venait de sortir d'une relation de deux ans. Deux ans c'est long.. Et pour cause, cela faisait seulement une semaine qu'il était séparé de sa copine. Je ne sais pas.. Se détaille a dû m'échapper.. Car à neuf heures du matin, nous sommes partis et nous avons était chez lui. J'aimerai vous dire qu'il ne s'est rien passé, qu'on en est restés là et que je suis partie après. Mais en fait.. Nous avons couché ensemble. C'était tellement bien, mais je me sentais tellement mal.. Après quoi nous nous sommes endormis. Lorsque l'on s'est réveillé, il était treize heures. Il est parti aux toilettes, je me suis rhabillée, puis quand il est revenu, il m'a clairement expliqué qu'il n'était pas près pour se relancer dans quelque chose de sérieux et que nous deux ça n'était qu'une histoire d'un soir. J'ai fais celle qui s'en fichait, mais ce que je venais de faire était vraiment mal. Lorsqu'il m'a raccompagné jusqu'au seuil de sa porte, il m'a dit au revoir. Je ne savais pas quoi faire, alors je lui ai dis "Ouais, au revoir." puis je suis partie comme ça, sans rien pour le contacter. Je me suis sentie tellement conne, souillée, que je me suis mise à pleurer dans l'escalier de son immeuble.

Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.
Lorsque je suis rentrée chez moi, j'étais en pleure dans les transports en communs. Tout le monde me regardait, comme s'ils voyaient une chose extraordinaire. Tous devaient s'imaginer des scénarios différents, "Elle s'est faite larguer", "On vient de lui apprendre un décès", ou encore "Tout ça à cause d'un garçon je parie !" mais ils avaient tous faux.. Personne n'aurait pu savoir de toute manière. En rentrant chez moi à quinze heures, j'ai eu le droit à un interrogatoire digne des grands investigateurs de la part de mes parents. Évidemment je leur ai menti.. Qu'est-ce que vous auriez fais à ma place aussi ? Et qu'est-ce que j'allais dire à mon copain.. Rien évidemment, mais je ne pouvais pas garder ça pour moi.. Je me suis allongée sur mon lit, j'ai fermé les yeux et je les ai rouvert dans la nuit. Et c'est là que j'ai commencé à réfléchir.
Si j'ai trompé mon copain, c'est que je ne tenais pas à lui en fin de compte ? Sérieusement, je n'aurai pas était voir ailleurs sinon. Il était tellement parfais.. J'aimerai le revoir, le courant était très bien passé entre nous. Puis c'est après que je me suis dis que j'étais jeune et qu'on avait qu'une seule vie. Des tas de gens font des tas d'erreurs chaque jour, on en fait tous à un moment ou à un autre.. Et c'est de nos erreurs que nous apprenons des choses. C'est ce jour-là que j'ai vraiment compris le sens de "Carpe Diem".

Good things comes to those who wait.
J'ai largué mon copain, car je n'étais finalement pas prête pour être de nouveau en couple et depuis ce qu'il s'est passé.. Je n'arrête pas de penser à LUI. Bien sûr, je pourrais le contacter grâce à la masse de réseaux sociaux que l'on a à disposition de nos jours, et je ne vous cache pas que j'ai déjà fais mes petites recherches mais.. Je préfère attendre. Au moins qu'une semaine passe, et qui sait.. Il refera peut-être surface à un moment ou à un autre ?


Dernière édition par Cléo Le Doyen le Jeu 3 Jan - 5:42:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Cléo Le Doyen - Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.   Mer 2 Jan - 10:41:45

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Cléo Le Doyen - Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.   Mer 2 Jan - 10:59:38

Holland C'est un choix orgasmique, je t'assure Autrement, merci de ton inscription. Surtout bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche, ma belle Si tu as la moindre question, problème, n'hésite surtout pas, j'suis toujours disponible
Revenir en haut Aller en bas


AGE : 25 MÉTIERS/ÉTUDES : Je suis co-propriétaire et gérante du Vintage Shopping Store COTÉ COEUR : Happy in love ATTIRANCE : Je n'ai de yeux que pour Alec ♥ CÉLÉBRITÉ : La sublime Nina Dobrev PSEUDO : _L.A*city (Chéra / Cha-) © COPYRIGHT : ava: psychosee / gif:tumblr est mon meilleur ami LETTRES ENVOYEES : 708 DATE D'INSCRIPTION : 04/12/2012
I Wish I was a bird
MessageSujet: Re: Cléo Le Doyen - Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.   Mer 2 Jan - 12:27:58

BIIIIIIIIIIIIIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUE =D !!!!!!!!!!!

Merci pour ton inscription et je suis contente que tu ais pu trouver un groupe XD

Holland est un trèèèèès bon choix ♥ courage pour ta fiche et si tu as d'autres questions surtout n'hésite pas à faire appel à nous :) on se fera toujours un plaisir de t'aider =D

_________________
made by Redsky

Love is a bitter Sweetness


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-in-cairns.forumactif.com/
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Cléo Le Doyen - Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.   Jeu 3 Jan - 5:46:22

Merci beaucoup ! Cet accueil me fait plaisir

Je pense avoir terminée ma fiche..

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Cléo Le Doyen - Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.   Jeu 3 Jan - 7:25:10

félicitation, tu est validé(e)


Ton histoire est très bien écrite, j'ai aimé connaitre son évolution au fil de ses relation. Hâte de découvrir qui seras l'élu

Tu as terminé ta fiche et nous avons maintenant le plaisir de t'annoncer que tu es validé(e) ! Tu vas maintenant être ajouté(e) à ton groupe et tu auras enfin ta couleur, content ? A présent, tu peux poster ta fiche de liens afin de te faire des amis - ou pas - et ta fiche de rp pour que tu puisses demander des sujets de rps et t'amuser. Ensuite, il te faut bien demander un métier si tu travailles. Et puis, tu peux même avoir ton téléphone portable, un twitter et un formspring que tu trouveras dans la partie communication, histoire d'avoir une vie sociale quoi. Et enfin, tu peux flooder et tout ce qui va avec ! Ah oui ! Et vérifie bien que ton avatar soit recensé dans le bottin.

Bon jeu parmi nous sur CARPE DIEM !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Cléo Le Doyen - Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.   Jeu 3 Jan - 12:04:43



Non seulement Holland est un excellent choix mais en plus ton pseudo est super et j'ai bien aimé ton histoire

Anyway, bienvenue sur le forum et merci de ton inscription et surtout amuses-toi bien parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cléo Le Doyen - Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.   Aujourd'hui à 9:37:37

Revenir en haut Aller en bas
 

Cléo Le Doyen - Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout savoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oeufs au lait ou crème caramel.
» Un cerceuil en or pour Michael Jackson
» JOAO&AYDEN | Ho god
» [Théorie] Giovanni, père de Sacha ?
» Les statistiques du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe diem :: This is my life :: Born this way :: Welcome in Cairns-